Souscrire Jean Marc-AurèleFeed RSSSouscrire Jean Marc-AurèleRSS Commentaires

En octobre dernier, j’ai présenté les nouvelles plates-formes interactives de Gardium. J’expliquais alors l’importance pour Gardium de se doter de nouveaux outils pour communiquer avec nos clients, fournisseurs et employés. Si j’étais convaincu de l’utilité de ces plates-formes, je le suis davantage aujourd’hui. En effet, le journal Les Affaires a publié les cinq prédictions technologiques de la firme Samson Bélair Deloitte et Touche pour l’année 2009. Parmi elles, trois ont attiré mon attention et m’amènent à penser que nous entrons dans une ère de communication 2.0.

1. Les systèmes sociaux d’entreprises sont devenus abordables et transparents

La firme Samson Bélair Deloitte et Touche explique que les réseaux sociaux, comme Facebook, Linkedin et les blogues, constituent des moyens rentables de distribuer de l’information dans vos réseaux d’affaires. La firme ajoute même qu’ils deviendront un incontournable en 2009. Elle encourage même les entreprises à utiliser les réseaux sociaux pour inciter les employés à communiquer entre eux, ainsi que pour recruter de nouveaux talents.

2. Les journaux abandonnent de plus en plus leur version papier pour sauver des coûts

L’environnement d’affaires devient épouvantable pour les médias imprimés. En effet, non seulement le ralentissement économique a-t-il des impacts sur les ventes de publicités dans plusieurs quotidiens dans le monde, mais les consommateurs lisent de moins en moins les version papier en faveur des versions électroniques. Ceci exigera des médias imprimés qu’ils revoient leur stratégie publicitaire, voire même leur modèle d’affaires au complet. D’ailleurs, la firme relate que plusieurs médias imprimés ont cessé d’imprimer pour se consacrer à la version électronique.

La firme Samson Bélair Deloitte et Touche affirme même que « Les revenus publicitaires chuteront considérablement, poussant même les éditeurs à reconsidérer la pertinence de continuer à produire des versions imprimées ». Elle poursuit en donnant le conseil suivant: Les publicitaires et les médias québécois, qui ont toujours su se démarquer par leur créativité, devront redoubler d’efforts pour s’en sortir. Promotions conjointes, nouveaux produits publicitaires et autres écoute de leurs clients seront des pistes de solutions à envisager.

Un nouveau canal publicitaire est ouvert: la téléphonie cellulaire

La publicité sur les cellulaires risquent d’augmenter considérablement au cours des prochains mois, selon la firme. En effet, les téléphones sont de plus en plus perfectionnés. De plus, les réseaux sont en mesure de diffuser les informations à très haute vitesse. En conséquence, ces changements technologiques ouvrent la porte à un grand nombre de nouvelles opportunités. Par exemple, il est désormais possible de mener des campagnes publicitaires pour les détenteurs de Iphone et de Blackberry, vous pouvez être certains de rejoindre directement ces utilisateurs. Après tout, ces appareils intelligents ne sont-ils pas des mini ordinateurs personnels ?

Qu’en pensez-vous ?

Comments

One Response to “Vers une ère de communication 2.0”

  1. | Benoit Grenier on janvier 22nd, 2009 16:44

    [...] Et ici que peut-on faire ?  Une nouvelle ère de communication s’amorce.  Mon ami Jean détaille sa pensée ici. [...]

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.